Une année d'articles sociologiques

Une féminisation sur fond de segmentation professionnelle genrée : le cas des policières en commissariat

Posted in Travail by yragael on 16 août 2009

Boussard V., Loriol M., Caroly S. (2007), « Une féminisation sur fond de segmentation professionnelle genrée : le cas des policières en commissariat« , Sociologies pratiques, n°14, pp. 75-88.

A en croire les hommes comme les femmes qui y travaillent, la gente féminine se serait faite sa place dans la Police. « Circulez, il n’y a rien à voir » voudrait-on opposer aux sociologues que la question de l’égalité professionnelle entre hommes et femmes intrigue, travaillés qu’ils sont par cette idée que le sexe biologique prendrait une signification sociale différente selon le contexte qu’on considère : on ne serait pas femme pareillement ici et là. Partant, que peut signifier l’affirmation selon laquelle les hommes et les femmes seraient traités également ? On saisit bien l’égalité, mais quels en sont les membres ? Impossible de le comprendre sans s’immerger dans le contexte où est formulée la proposition pour y observer ce que c’est que d’y être un homme ou une femme exactement. Pour cette raison, Valérie Boussard, Marc Loriol et Sandrine Coraly ont étudié la situation des policiers dans quatre commissariats, portant leur attention sur le quotidien et sur les trajectoires professionnelles.

(more…)

Publicités
Tagged with: , , ,

Pourquoi l’âge est-il en France le premier facteur de discrimination dans l’emploi ?

Posted in Politiques publiques by yragael on 9 août 2009

Guillemard A.-M. (2007), « Pourquoi l’âge est-il en France le premier facteur de discrimination dans l’emploi ?« , Retraite et société, n°51, pp. 11-25.

Invités par l’article 11 de la loi portant réforme des retraites du 21 août 2003 à négocier sur l’emploi des seniors, les partenaires sociaux concluent leurs discussions par l’ANI du 13 octobre 2005 (Accord National Interprofessionnel) « relatif à l’emploi des seniors en vue de promouvoir leur maintien et leur retour à l’emploi », signé le 9 mars 2006 par toutes les organisations disposant d’une présomption irréfragable de représentativité, exception faite de la CGT et de la CGT-FO. Dans son plan national d’action concerté pour l’emploi des seniors du 6 juin 2006, le gouvernement reprend l’idée développée dans l’ANI d' »un contrat à durée déterminée d’une durée maximum de 18 mois, renouvelable une fois, pour les personnes de plus de 57 ans en recherche d’emploi depuis plus de 3 mois ou bénéficiaire d’une convention de reclassement personnalisé ». Ainsi conçu, le CDD senior entre en vigueur par décret le 28 août 2006. Dans l’esprit de ses promoteurs, ce nouveau contrat fait partie d’une panoplie d’outils qui doit permettre d’atteindre l’objectif du taux d’emploi des personnes âgées de 55 à 64 ans de 50 % en 2010 fixé par les membres de l’Union lors du Conseil européen de Stockholm des 23 et 24 mars 20011. Un an plus tard, le 22 octobre 2007, le ministre de l’emploi de la nouvelle majorité annonce que seulement 20 CDD seniors ont été signés, pour en conclure que l’Etat doit reprendre en main un dossier que les partenaires sociaux n’ont pas été capables de traiter. Mais qu’est-ce qui bloque au juste en matière d’emploi des seniors ? Pour Anne-Marie Guillemard, l’explication est à rechercher dans l’effet pervers des politiques publiques ciblant des catégories d’âge.

(more…)

Du souci scolaire au sérieux managérial, ou comment on devient un « HEC »

Posted in Education by yragael on 2 août 2009

Abraham Y.-M. (2007), « Du souci scolaire au sérieux managérial, ou comment on devient un ‘HEC’« , Revue française de sociologie, vol. 48, n°1, pp. 37-66.

La vocation du système scolaire serait d’offrir à chacun la possibilité d’accéder aux plus hautes positions sociales sur la seule base de son mérite académique, c’est-à-dire indépendamment de ses origines ethniques et sociales. Dans cet esprit, le concours apparaît comme le moyen par lequel la méritocratie s’assure qu’aucune tête ne dépasse plus qu’une autre, sauf par son volume. Hormis que « rien, ni dans l’expérience, ni dans la nature des choses ne peut donner la certitude que les qualités intellectuelles de l’adulte seront celles de l’homme fait », comme le précisait Balzac dans une critique du principe du concours, il est possible de s’interroger sur ce projet propre à entretenir chez les élites le sentiment qu’elles se sont faites toutes seules. Prenant pour exemple HEC, Pierre-Yves Abraham vient compléter les analyses de Pierre Bourdieu sur ce point en montrant combien les origines sociales continuent de peser sur les étudiants après leur sélection.

(more…)

Economie des partis et rétributions du militantisme

Posted in Politique by yragael on 26 juillet 2009

Gaxie D. (1977), « Economie des partis et rétributions du militantisme« , Revue française de science politique, vol. 27, n° 1, pp. 123-154.

Du 9 mars au 1er juin 2006, en préparation de l’élection interne qui doit permettre à ses militants de désigner son candidat à l’élection présidentielle de mai 2007, le Parti socialiste conduit une campagne d’adhésion d’un genre nouveau en s’appuyant sur Internet et en consentant un rabais substantiel : la cotisation de la première année n’est plus fixée proportionnellement aux revenus, mais ramenée à un forfait de 20 euros. L’initiative déclenche une vague d’adhésions1, quelques 75 000 personnes manifestant l’intention de rejoindre les rangs du parti pour porter ses effectifs au niveau historique de plus de 200 000 adhérents. Moins deux ans plus tard, les défaites aux présidentielles et législatives passées, ces adhésions seront pointées du doigt lorsque les comptes feront apparaître que les effectifs ont fondu d’autant, soit de près d’un tiers. Comment un parti peut-il conserver ses troupes ? En 1977, le politologue Daniel Gaxie fait acte de sociologie en se penchant sur la question…

(more…)

L’erreur est humaine mais non professionnelle : le bûcheron et l’accident

Posted in Travail by yragael on 19 juillet 2009

Schepens F. (2007), « L’erreur est humaine mais non professionnelle : le bûcheron et l’accident« , Sociologie du travail, vol. 47, n°1, pp. 1-16.

La pratique de prévention des risques professionnels n’est pas dépourvue d’ambiguïtés. En premier lieu, faut-il assurer la sécurité d’un travailleur malgré lui ? Pour le contrôleur du travail, il convient de s’en remettre aux principes de prévention, ce qui revient dans la pratique à chercher successivement à éliminer le danger1, à mettre en œuvre des protections collectives, à mettre en œuvre des protections individuelles2, à donner des consignes ; il n’est nullement question de livrer le salarié au bon soin de lui-même. Cette position s’explique par la fonction, le contrôleur représentant les intérêts de la collectivité appelée à payer pour des dommages dont elle considère que le chef d’entreprise est le seul responsable – en matière de sécurité des salariés, le Code du travail soumet ce dernier à une obligation de résultat. Position confortable pour le travailleur salarié ? Pas forcément, ce dernier pouvant s’estimer le mieux placé pour apprécier les risques qu’il prend. En étudiant le cas extrême de travailleurs non salariés, l’article de Florent Schepens vient nous aider à mieux comprendre ce point de vue.

(more…)

Votez pour les articles

Posted in Vie du blog by yragael on 18 juillet 2009

Vous pouvez dorénavant donner un avis rapide sur un article en utilisant la notation à base d’étoiles qui apparaît à la fin de ce dernier. Ce principe s’applique rétroactivement : bonne relecture 🙂

Des chiffres insensés ? Pourquoi et comment on donne un sens aux données statistiques

Posted in Travail by yragael on 11 juillet 2009

Gollac M. (1997), « Des chiffres insensés ? Pourquoi et comment on donne un sens aux données statistiques« , Revue française de sociologie, vol. 28, n°1, pp. 5-36.

Le 26 avril 2007, entre les deux tours de l’élection présidentielle, le ministère de l’emploi publie des chiffres estimatifs sur le taux de chômage du mois de mars, attestant d’une décrue. L’initiative déclenche immédiatement une grève annoncée la veille des statisticiens dudit ministère, soutenus dans une lettre ouverte au ministre de l’emploi par 40 chercheurs pour lesquels il s’agirait d’une « manipulation de l’opinion publique » mettant en cause « l’indépendance et la neutralité du système de statistiques ». C’est le dernier épisode en date d’une controverse initiée en janvier par la décision de la direction de l’Insee de reporter la publication du taux de chômage annuel de six mois, au prétexte d’un trop grand nombre de non-réponses à son enquête emploi et d’un « biais de rotation » (l’enquête est administrée six fois à la même personne qui peut répondre différemment à chaque fois, voire ne pas répondre). Pour les contestataires, notamment le collectif ACDC, ce n’est pas l’administration de l’enquête qui pose problème, mais le fait qu’elle a produit un taux de chômage plus élevé que celui de l’Anpe sur lequel le gouvernement peut agir en multipliant les radiations (« sortir des listes Anpe signifie de moins en moins sortir du chômage »). L’histoire permet de pointer que les chiffres ne parlent pas d’eux-mêmes. Pour autant, faut-il les disqualifier au prétexte qu’il serait possible de leur faire dire n’importe quoi ?

(more…)

Tagged with: ,

Publication reportée pour cause de travaux exceptionnels

Posted in Vie du blog by yragael on 6 juillet 2009

Toute mes excuses auprès des lecteurs de ce blog : je dois repousser la publication de mon billet sur l’article de Michel Gollac de quelques jours pour cause de travaux exceptionnels. Je promets une mise en ligne dans la journée de samedi 11 juillet. Bien entendu, cela ne me conduira pas à rogner sur le nombre d’articles dont je me suis engagé à rendre compte ici 🙂

Fortune d’une catégorie : la souffrance au travail chez les médecins du travail

Posted in Médecine, Travail by yragael on 28 juin 2009

Salman S. (2008), « Fortune d’une catégorie : la souffrance au travail chez les médecins du travail« , Sociologie du Travail, vol. 50, n°1, pp. 31-47.

Par son ampleur inédite (plus de 100 000 victimes attendues entre 2005 et 2025-2030), le scandale de l’amiante a révélé une fois pour toutes la parfaite inefficacité du système de prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles dont la médecine du travail est l’un des piliers. Pour expliquer la défaillance cette médecine pourtant pensée à des fins prophylactiques, il est important de pointer à la base la contradiction inhérente au statut de professionnel de santé rémunéré par l’employeur dans un contexte où l’homme doit être adapté au travail plutôt que l’inverse : déclarer le salarié inapte, c’est le mettre au chômage ; le déclarer apte, c’est ignorer les risques auxquels il s’expose. Comment les médecins du travail ont-ils fait face à cette situation ?

(more…)

Tagged with: ,

Periscopic Play: Re-positioning « the Field » in MMO research

Posted in Jeu vidéo by yragael on 21 juin 2009

Taylor N. (2008), « Periscopic Play: Re-positioning ‘the Field’ in MMO Research« , Loading…, vol. 1, n°3.

Le Canada semble s’être depuis longtemps rendu à l’idée que le jeu vidéo constitue un objet d’investigation digne d’intérêt pour les sciences humaines et sociales en général, pour la sociologie et l’ethnographie en particulier. En France, pour diverses raisons qu’il faudra creuser, la situation de cette recherche reste comme prudemment embryonnaire, portée par un milieu d’apprentis chercheurs qui s’autorisent en marge du milieu autorisé. Encourageons donc le mouvement en nous y intéressant.

L’article qui nous préoccupera aujourd’hui est extrait de la revue Loading…, une OAJ (Open Access Journal, ou revue en accès libre) canadienne universitaire. En mettant en avant les biais de certains travaux sur le jeu vidéo, il nous permettra de comprendre l’intérêt pour le chercheur de porter un regard réflexif sur sa pratique. Mais au préalable, il nous faut dire quelques mots de l’observation participante.

(more…)

Tagged with: